Rudyard Kipling
19 Octobre 2023

Le problème du signe de Foi ...

Un article proposé par le frère Philippe MRN, octobre 2023

"Signe de Foi, mes frères" ....

 

Combien de fois avons-nous entendu cet ordre émis depuis l'Est par le Vénérable Maitre ?

Combien de fois avons nous pas été repris par nos propres frères ... à coup de regards appuyés, de "pssss" de "hé" pour nous intimer prestement à cacher ce pouce que l'on ne saurait voir comme un appendice honteux qui pourrait nous vouer aux gémonies !

Le signe de Foi, c'est ce signe particulier qui est fait par les maçons pratiquant un rituel Emulation en français.

Regardons le texte du rituel Emulation des 2 principales obédiences qui pratiquent Emulation, mais aussi le notre, celui de la Rudyard Kipling Lodge, et qui est aussi celui utilisé à la LNF :

GLNF : Rite Emulation Premier Grade 1998
VM : Puisqu'il en est ainsi, je vous prie de vous agenouiller pendant que nous invoquerons la bénédiction divine sur nos travaux
[...]
Tous les FF. se lèvent en se reglant sur le VM. et font le signe de Foi. Le Second ....  

GLAMF : Rituel Emulation au premier degré (sic) 2020
VM : Puisqu'il en est ainsi, je vous prie de vous agenouiller pendant que nous invoquerons la bénédiction divine sur nos travaux
[...]
Tous, sauf le Candidat, se lèvent et se mettent au S. de Fo.

C'est donc un signe que l'on trouve dans les traductions françaises et qui est demandé à être fait lors des invocations à Dieu, la prière au début de l'initiation notament.

Le texte utilisé à la Rudyard Kipling Lodge - une traduction de 1968 -, lui dit ceci :

V.M. : Puisque j’ai reçu cette assurance, je vous prie de vous agenouiller. Nous allons demander la bénédiction du ciel pour nos travaux.
[...]
Tous se tiennent debout au signe de Respect et sans faire de Pas. Le Candidat ne se met pas au signe de Respect.

Dans notre rituel, on constate une différence avec les 2 premiers.

Dès lors que l'on regarde un peu les textes originaux en anglais, ce qu'il faut toujours faire, on est forcement un peu perdu parce que l'on ne sait pas bien à quoi cela correspond !

- Emulation (1986)  : All stand with Sn of R.

- Emulation (non officiel) : All stand with Sign of Reverence

- Emulation (1871)  : ne précise rien

- Emulation (1903) : ne précise rien

- Emulation (1918) : All stand with Sn of R.

- Taylor dit : All rise and come to order with Sn of R.

- West End : ne precise rien

- Bristol : ne précise rien

- Nigerian (1956) dit : All stand with Sn of R.

On a donc assez souvent «Sn of R.", forme que l'on trouve dans les version dites honorables, mais on trouve aussi dans d'autre traductions "Sign of Reverence".

C'est assez étrange quand on regarde les différents materiaux disponible, et ils vont tous dans le meme sens, celui de "Sign of Reverence", que l'on va pouvoir traduire par signe de Respect.

Et j'ai beaux chercher dans les textes, il n'y a pas du tout de "Sign of Faith"n ni meme de "Sign of F.".

Ce n'est donc pas signe de Foi !

Ce que l'on remarque quand on se penche sur ce point particulier, c'est que ce signe n'est absolument jamais expliqué.

Il n'y a absolument pas une ligne dans les commentaires - ceux en rouge dans le texte du rituel - et ce, quelles que soient les versions sur la manière correcte de faire ce signe.

C'est le silence complet. On est uniquement sur du ouï-dire ! 

Cela signifie quoi ?

Et bien c'est très simple, parce que c'est toujours la meme chose : c'est que l’on n’a pas besoin de la faire parce que c'est quelque chose qui est connu, qui est dans les usages sociaux communs.

Le signe de respect chez les anglo-saxons, et les Américains en particulier, et il est assez clair ... c'est la main ouverte posée sur le cœur, doigts ouverts.

C'est la main que posent les Américains sur leur cœur pour chanter Star Spangled Banner, l'hymne américain.

L'origine de cet usage proviendrait, comme beaucoup de chose dans la loge, de l'église episcopalienne écossaise et qui aurait été emprunté par l'église anglicane par la suite. Aux US, c'est dans les usages de l'église episcopalienne américaine, dissidence de l'église anglicane, que l'on puise cet usage. La boucle est bouclée...

C'est toutefois un usage qui s'est un peu perdu depuis chez les anglais..

En France, c'est un usage que l'on ne connait absolument pas, et quand on parle de signe de Révérence, le reflexe naturel c'est de se réfugier dans ce que l'on connait... et là, on prend le risque de se tromper.

On n’a pas à cacher quoi que ce soit, ni à insister sur le fait de cacher un pouce que l'on ne saurait voir.

Ce n’est pas méchant, mais cette insistance est gênante pour celui qui fait bien et que l'on veut sans le savoir soit meme pousser dans l'erreur.

Enfin, il y a une raison à ce que ce signe soit absolument incorrect dans une loge du métier ?

Parce que c'est un signe, ou plutot une partie d'un signe déjà existant, qui est issu d'un autre grade. Un grade qui n'est autre qu'un de ceux de l'Arc Royal.

Une nouvelle fois, on a confondu - quand on ne le recycle pas - un élément d'un autre grade.

Mais c'est normal que cela arrive, car cet élément de signe en question s'appelle en français le signe de Respect, que l'on appelle aussi signe de salut, et on le fait en cachant le pouce.

Voici ce que dit le tuileur des cérémonies du Saint Arc Royal  selon le rite domatique par l'Ex Comp René G.

Pour l'exécution du signe de Respect ou de Salut, s'........r puis p.......r la m..... g...... au-dessus des y.... et enfin la main droite sur le coeur, aucun pouce ne doit être apparent.

C'est clair ! c'est là que l'on trouve ce pouce expressement caché ! et là, il faut qu'il le soit !

A quel moment dans une vie maçonnique on fait des signes identiques pour des grades différents ?

On n'en connais pas en dehors de cette anomalie.

C'est pourquoi pour distinguer ces 2 signes, on a créé un nouveau nom : le signe de Foi, avec ses petites prescriptions non écrites et ses dictats insupportables.

Et il faut insister pour qu'il n'y ai pas encore plus de confusion avec un autre signe qui lui se retrouve au 2e grade, le "sn de F", ce qui ajouterait à l'incompréhension.

Voilà, avec de la confusion, parfois de l'incompréhension, un soupçon d'incompétence et beaucoup de servitude volontaire, et bien on continue à transmettre des choses fausses, alors qu'avec un peu de rigueur ne le devraient pas.

Ce qui me chagrine particulièrement, c'est le pourquoi ?  et c'est toujours la meme raison qui revient !

C'est simplement l'argent ! il serait trop cher de devoir réimprimer tous les rituels. 

C'est la raison invoqué par l'une des principales obédience française ... où l'on pratique Emulation.

Voilà ... Et sous la pression - pas toujours bienveillante il faut le reconnaitre - les frères n'osent pas prendre un crayon et corriger sur le leur ! Cela veut doire quoi ? Le rituel remis par l'obédience serait infaillible, tel un texte revelé par ieu lui meme ?
Rappelons que la GLUA n'a jamais de son coté imposé le moindre rituel aux loges (voir la conférence sur Emulation)

C'est paradoxal dès lors que l'on dit à l'instruction que tout est dans le rituel.

Sn of R., c'est Sign Of Reverence, que l'on ne peut traduire que par signe de Respect, et qui ne peut pas etre un signe de l'Arc Royal...

C'est main posé sur le coeur, doigts librement ouvert, pas cachés... mais surtout pas le pouce à l'équerre !

Ma recommandation, faites comme vous voulez, mais commencer à le faire bien, et surtout ne reprenez pas un frère qui lui a compris qu'un maçon devait toujours se corriger pour s'améliorer.

En Emulation, la perfection dans la gestuelle est capitale.